Les Pampoenkoekies viennent d’Afrique du Sud et sont à base de potiron ou de courge (pampoen en Afrikaner) que l’on peu remplacer par de la patate douce (#patatkoekie) ou du riz (ryskoekie).

Ces boulettes ou beignets se prêtent idéalement aux fêtes d’Halloween :

  • d’abord elles sont à base de citrouille
  • puis la forme que j’ai obtenue avec ma recette les a fait ressembler à des mandragores comme dans Harry Potter ou des racines de gingembre.

Ces boulettes sont un délice avec du caramel au beurre salé.

Ingrédients pour 20 Pampoenkoekies env.

Pour les boulettes :

500gr de courge
1oeuf
5cl de lait
300 gr de farine
2 cc rases de levure chimique
2 cc de sucre
2cc d’épices (cannelle, muscade, piment)
75 cl d’huile de friture

Pour le caramel au beurre salé :

200 gr de sucre
20 gr de beurre
3 à 4 cs de crème fraiche épaisse

La recette

Prépare une purée de courge

Découpe la courge en morceaux et enlève la peau et les « fils » daui sont près du centre
Fait les cuire dans de l’eau bouillante durant env. 1/2 heure
Sors les morceaux (ils doivent être tendres) et mixe les au robot ou au mixer plongeant

Prépare la pâte à boulette (ou à beignet)

Mélange les 500 gr de courge avec l’oeuf battu
Ajoute les 300 gr de farine tamisée et mélange à la cuillère
Ajoute la levure et les épices et amalgame bien le tout
Laisse reposer 15 minutes à température ambiante

Prépare les boulettes

Fais chauffer de l’huile à friture à 150°
Avec 2 cc forme des quenelles de pâte et dépose les dans l’huile chaude
Fais les dorer 2 minutes environ pour qu’elles deviennent couleur bronze
Dépose-les sur du papier absorbant pour éliminer un peu l’huile et laisse les tiédir

Prépare le caramel

Fais chauffer les 200gr de sucre sur feu moyen jusqu’à ce qu’il devienne liquide et se colore
Baisse le feu et ajoute le beurre
Une fois le beurre complètement fondu, ajoute la crème épaisse jusqu’à ce que le mélange prenne de la consistance et épaississe
Enlève du feu et laisse refroidir

Déguste en trempant les boulettes dans du caramel et régale-toi !

copyright 2018 – JN Escoffier – Ô la boulette